Lettre de... Janina, à Francfort-sur-le-Main

Bonjour ! Je suis Janina, étudiante en Licence Allemand Etudes Germaniques et mineure Communication à la Sorbonne Nouvelle. Je suis arrivée le 4 août 2020 en Allemagne afin d’y passer ma troisième année de Licence grâce au programme ERASMUS. J’ai choisi la ville de Francfort-sur-le-Main puisqu'elle est bien située : d’ici, je peux voyager commodément en Allemagne ainsi qu’à l’étranger. Francfort est d’ailleurs en ligne directe pour aller à Paris et à une heure de ma famille allemande.

 

J’ai choisi ce programme afin d’améliorer mon allemand en étant en immersion  (prononciation, vocabulaire et compréhension). C’était aussi l’opportunité de se plonger dans un nouvel environnement d’apprentissage.

Avec la U-Bahn, le campus Bockenheim est à 8 minutes de chez moi et le Campus Westend à environ 18 minutes. Le U-Bahn est très bien à Francfort. Ils sont beaucoup plus propres qu’à Paris et ils viennent toutes les 3 à 8 minutes donc ils sont vraiment très rapides. En Allemagne, si tu es étudiant, tu peux prendre les transports en commun gratuitement dans la ville où tu étudies avec la carte étudiante (Semesterticket). 

 

De septembre à octobre, les cours de langue se sont déroulés 2 jours par semaine en présentiel et 3 en distanciel. A cause de la situation sanitaire, tous les cours se poursuivent maintenant en distanciel. Le déroulement est assez difficile car le système universitaire ici est très différent de celui de la Sorbonne Nouvelle. Ici, il faut tout faire soi-même alors qu’en France, nous sommes assez cadrés. Le fait de tout faire par mail n’est pas évident, et c’est assez difficile de contacter les enseignants parfois.


Les premiers jours se sont très bien passés. J’ai immédiatement aimé la ville, et le quartier où j’habite est très bien situé et tout neuf. J’ai trouvé mon appartement sur le site internet de l’université. Il s’y trouvait un lien qui proposait des logements étudiants, puis j’ai simplement envoyé des candidatures et finalement j’ai choisi l’appartement que je préférais parmi ceux qui m’ont été proposés. J’ai eu de la chance car j’ai été acceptée rapidement dans un logement 2020 neuf et je suis la première à vivre dans ma chambre. 

 

Je suis rapidement devenue amie avec mes colocataires ainsi qu’avec d’autres étudiants de l’université. Je vis dans une résidence étudiante, en colocation avec cinq camarades. Cependant j’ai souvent l’impression de vivre seule. En effet chacun a sa chambre et sa propre salle de bain, sa sonnette, mais nous partageons une très grande cuisine. Nous nous réunissons parfois pour jouer au Uno, boire un peu et cuisiner ensemble. Par exemple, pour Noël, nous avions fait des Plätzchen tous ensemble et c’était convivial. Mes colocataires ne sont pas tous d’origine allemande : il y a aussi un ukrainien, un russe et un égyptien. Mais tout le monde parle couramment allemand. 


Une journée type ? Tout dépend du jour. J’ai cours du lundi au jeudi. Ces jours-là, je suis mes cours en ligne, je cuisine, je fais les courses, le ménage, le linge, je fais une activité et le soir je discute souvent avec mes colocataires. Les autres jours je fais mes devoirs, je révise et je sors.

 

Francfort est une ville qui me plait. Ce n’est pas une ville aussi grande que Paris mais elle reste tout de même relativement grande. Il y a tout ce qu’il faut ici. J’ai pu également un peu visiter la Hesse et la Bavière. J’ai ainsi fait quelques excursions comme par exemple à Heidelberg, Würzburg, Königstein, Kronberg, Nürnberg, Mainz et d’autres petites villes autour de Francfort-sur-le-Main. J’ai aussi eu l’occasion de visiter Berlin, Munich et Hambourg.  

 

Pour le moment, je ne travaille pas car j’aimerais totalement me consacrer aux études, néanmoins je chercherai un petit job au deuxième semestre lorsque je serai plus à l’aise.


J’ai découvert un mode de vie assez différent du nôtre et une nouvelle façon d’étudier. Par exemple, les musiques qui sont les plus écoutées diffèrent, et ici, les personnes mangent tôt. Il faut absolument faire attention aux pistes cyclables, ne pas marcher dessus et surtout garder une distanciation d’un mètre minimum sinon ils vous font la remarque. Les Allemands sont très stricts. J’ai également constaté que les étudiants faisaient leurs devoirs en avance, c’est-à-dire que dès qu’ils ont un travail à faire pour telle date ou autre, ils ne s’attardent pas sur les délais et les font directement.

 

 Cela vaut vraiment le coup d’aller en Allemagne, car on apprend la langue plus facilement, en la mettant en pratique de manière quotidienne. C’est un séjour absolument enrichissant. Le mieux à faire est de se mettre en colocation uniquement avec des étudiants allemands. Cette expérience m’a changée, elle m’a rendue encore plus responsable, je me sens plus adulte. Je te souhaite de vivre cette expérience car elle est intéressante et surtout tu vis ton indépendance.

 

JC
Propos recueillis par NM


© Janina C.
© Janina C.