annette et la question de l'héroïsme

Y a-t-il encore de vrai·es héros·ïnes aujourd’hui ? Après tout, depuis les anciennes épopées héroïques d’Homère ou de Virgile, nous avons bien travaillé à démystifier notre histoire. Il n’est donc pas étonnant que la littérature contemporaine préfère en rester à l’anti-héros. Lorsque Anne Weber présente un livre intitulé « Annette, ein Heldinnenepos » en 2020, qui est écrit en vers, c’est plus qu’une simple entreprise esthétique – c’est une exception littéraire.

Le nouveau livre d’Anne Weber raconte la vie d’Anne Beaumanoir, une femme qui a aujourd’hui 97 ans et vit dans le sud de la France. Dans l’histoire, elle est rebaptisée Annette. Annette naît dans un village breton en 1923. Lorsqu’elle se rend à Paris à l’adolescence, sa vie devient mouvementée : Annette rejoint la résistance communiste et elle sauve deux enfants juifs des nazis.

Après la guerre, elle travaille en tant que neurologue à Marseille et lutte pour l’indépendance de l’Algérie. Après avoir été condamnée à dix ans de prison, elle parvient à s’échapper et fuit en Afrique du Nord. Laissant sa famille derrière elle, Annette aide à mettre en place le système de santé algérien… Au fil de l’histoire du monde, elle se sacrifie pour le principe de résistance. 

Ses idéaux demeurent : un monde sans oppression. Ses adversaires changent : d’abord les nazis, ensuite la France colonialiste. Selon la situation politique, Annette est considérée tantôt une terroriste, tantôt une défenseuse d’une cause juste.

L'épopée ne tombe pas dans la mystification de son héroïne. 

© Annette, une épopée - Anne Weber - Seuil (2020)
© Annette, une épopée - Anne Weber - Seuil (2020)

C’est en grande partie dû à la force grandiose de la narratrice : Pleine d’humour (« Doch nicht zu schnell, sonst kippt der Spannungsbogen ») et tournée vers le lecteur et la lectrice (« Pause./Pause./Pause. »), elle garde une distance critique par rapport au récit. Elle cite sans cesse les questions que l’événement nous pose : Devons-nous accepter la mort de personnes dans la lutte pour la justice ? Que font nos idéaux de nous ? Cette « histoire française » nous montre qu’il y a des vrai·es héro·ïnes; mais de nos jours, ils et elles sont pas seulement admirables, mais aussi critiquables.

Le livre est une réussite, car son chant est d’une douceur indescriptible : sans aucune mise en scène orchestrale, il trouve un rythme captivant entre enchantement et désenchantement qui continue à résonner même après la lecture.

PH

 

« Annette, ein Heldinnenepos » (Matthes & Seitz) a reçu le prestigieux Prix du livre allemand (Deutscher Buchpreis) 2020. La traduction française, effectuée comme pour tous ces romans par l’autrice, a été publiée au Seuil sous le titre « Annette, une épopée ». Anne Weber vit à Paris.