Qui suis-je ?

Je suis née à Stolberg, non loin d’Aix-la-Chapelle, dans le Land de Rhénanie-du-Nord-Westphalie, à quelques kilomètres des frontières belge et néerlandaise. En Allemagne, je déménage plusieurs fois avec ma famille, les villes de Neuwied, Hambourg et Heidelberg me sont donc bien familières. Adolescente, j'ai fait beaucoup de voyages avec ma famille sur la côte atlantique française qui m'ont beaucoup inspirée. C’est à ce moment que naît ma passion pour la langue française et je commence donc son apprentissage dès l’âge de 14 ans. 

 

Je commence mes études universitaires à l’université de Mayence pour devenir enseignante. J’étudie d’abord la germanistique, la romanistique et la géographie. Mais comme je suis intéressée par de nombreux domaines, j’interromps ces études afin d’intégrer une école de traduction à Cologne. Après trois années d’études à cette école, j’obtiens mon diplôme de traductrice. Pendant ma dernière année d’études, je décroche une bourse ERASMUS qui me permet de passer un semestre à Bruxelles où je fréquente une école de traduction tout en effectuant un stage dans un bureau de traduction.

 

En 1989 – j’ai alors 27 ans -, la maison d’édition dans laquelle travaillent mes parents m’envoie au salon du livre de Paris en tant qu’interprète. J’y rencontre un éditeur qui me propose un travail dans une maison d’édition parisienne, poste que j’accepte avec grand enthousiasme. Mais je découvre rapidement que je ne peux m’imaginer travailler dans un bureau toute ma vie. Au bout d’un an, je cherche et trouve un travail d’enseignante d’allemand dans une école de formation continue. Mon nouveau travail me laisse plus de temps et de liberté, ce qui me permet de reprendre parallèlement des études – de sociologie, discipline qui m’a toujours beaucoup intéressée. Je m’inscris à l’Université Paris Descartes et y obtiens une maîtrise de sociologie en 1997.

 

En 1998, je passe le CAPES, et en 2003, l’agrégation d’allemand. J’enseigne d’abord durant six années dans un collège dans l’Aisne, Académie d’Amiens, puis j’obtiens ma mutation pour Paris où je travaille dans différents lycées. Depuis 2006, je suis maître de conférences à l'université. Je n’abandonne cependant jamais mon projet de thèse en sociolinguistique germanique que j’achève en 2012.

 

D’autres passions animent ma vie comme la langue portugaise et la découverte du Brésil. Ce pays me fascine et j’aimerais avoir plus de temps pour en apprendre encore plus sur sa culture et ses habitants. A la Sorbonne Nouvelle, je m’occupe aujourd’hui entre autres de la traduction, de la grammaire, de la linguistique allemande et de la sociolinguistique et j’accompagne également les étudiants dans la préparation au concours du CAPES.

Qui suis-je ?

 

vom/sip/dar 

Solution Qui suis-je ? n° 12 : Armin Owzar