Editorial

Nous déménageons, c’est assez certain. La Sorbonne Nouvelle quitte le campus terne mais néanmoins attachant de Censier du Quartier Latin pour celui encore assez mystérieux de Picpus. Pourquoi ? Les réponses sont hésitantes : un bâtiment trop vieux, l’amiante que nul ne sent mais que tout le monde respire. Et quel avenir nous attend donc à Nation ? Les informations sur le nouveau campus sont rares et laissent place à notre imagination débordante. 

Les questions fusent : qu’est-ce qu’un bâtiment universitaire adapté à ses étudiant.e.s et ses enseignant.e.s ? Que doit-il offrir ? Comment un campus s’inscrit-il dans le tissu urbain environnant ? Qu’est-ce qui le rend dynamique, accessible, durable ? Comment peut-il permettre l’intégration de tous et toutes ?

Ceci nous a donné envie de faire un point sur les bâtiments universitaires de notre entourage. Poussé.e.s par l’envie de voir de plus près nos universités voisines, nous avons entrepris les visites du centre Tolbiac – Paris 1 et des Moulins – Paris 7, toujours accompagné.e.s de nos artistes photographes. Ces structures architecturales bien singulières nous ont inspiré.e.s et surtout grandement intéressé.e.s, l’une reflétant le nouveau souffle donné aux conceptions universitaires après les événements de mai 1968 et l’autre ayant fait d’anciennes fabriques le corps principal de son campus.

Nous avons, dans le même temps, élargi notre regard aux universités françaises et allemandes, puis du monde entier. De la question de l’insertion de l’Université dans son environnement à celle de son accessibilité aux personnes à mobilité réduite, nous avons tenté d’évoquer toutes les problématiques que la conception d’un bâtiment universitaire peut poser.

Plusieurs rencontres également ont enrichi notre travail : le personnel de l’université en premier lieu, qu’il s’agisse de la Mission Handicap, de bibliothécaires ou d’étudiant.e.s, les riverain.e.s du Quartier Latin, l’auteur d’un article étudié rencontré au hasard d’une après-midi dans une bibliothèque... Et bientôt, nous l’espérons, la rencontre avec l’un.e des membres du cabinet d’architecture Christian de Portzamparc.

Et vous ? À quoi ressemblerait l’université de vos rêves ? Envie de découvrir de nouveaux horizons ?

 

Adèle Fohr et Nina Toledano