22 mars 2017, 19h30: Rencontre de l'Association Pierre Bertaux 2017: L’extrême possible – Mise en voix d’essais d'Elfriede Jelinek à la Maison Heinrich Heine

 

Une sélection de textes parmi les centaines d’essais écrits par le Prix Nobel de Littérature sera présentée par Sarah Neelsen à l’occasion de la parution de son livre Les essais d’Elfriede Jelinek. Genre, relation, singularité (Honoré Champion 2016).

Au gré d’un parcours thématique à travers une œuvre foisonnante et mal connue, ces textes parlent de la voix et des femmes, des objets du quotidien et de la peur du vide, d’enfermement et de télévision. La lecture des textes par des étudiants, comédiens et musiciens arpentera les contours du possible, tantôt dehors tantôt dedans.

Sarah Neelsen, née en 1984 à Tübingen, est maître de conférences à l’Université de Liège. Ses travaux portent sur les rapports entre littérature et autres arts. Sa thèse en études germaniques, soutenue à la Sorbonne Nouvelle, a reçu le Prix Pierre Grappin 2014.

Cette manifestation s’inscrit dans le cadre des Rencontres de l’Association Pierre Bertaux. Elle est ouverte à tous et sera suivie d'un pot amical.

Pour en savoir plus sur Jelinek, voir dans ce numéro la rubrique Livres et le dossier sur les humanités numériques.